Portrait & Chantier


Un studio photo sur un chantier ?

Lors d'un reportage photo de chantier le sujet principal c'est le chantier, les machines etc. Mais pas de chantier sans les acteurs humains mobilisés. C'est pourquoi, à chaque fois que cela est possible, je prends le temps de réaliser quelques portraits "studio" en plus des portraits à la volée ou en action.

Bien sûr pas question de transporter et déployer un setup lumière complet mais avec un peu d'éclairage portatif type "strobist" on peu obtenir des images intéressantes. Ces portraits ont été faits au cœur du chantier. Choix de l'emplacement, choix du fond et choix du moment. Et avec une lumière chaude de fin de journée c'est toujours sympa...

Extraits :

Matériel utilisé : un boitier (étonnant non ?), un objectif, un trépied photo avec un adaptateur spigot, une rotule flash cobra, un flash cobra, un parapluie Ø 105 cm, 2 déclencheurs radio (ou plutôt 1 émetteur + 1 récepteur, les 2 fonctions étant dispo sur chaque boitier) et... c'est tout.

Positionnement : le sujet est placé de façon à avoir le soleil (assez bas en fin de journée) dans le dos (donc à contre-jour) à environ 45°. Le flash est placé devant le sujet à environ 45° et dans l'angle opposé au soleil. Le positionnement du parapluie influence beaucoup la façon dont la lumière éclairera sur le sujet. Pour ces photos la distance sujet/flash est d'environ 80cm. Pour pouvoir laisser passer la lumière du soleil, le sujet est placé quasiment à l'extrémité du mur en arrière plan.

Traitement : ici pas de conversion mais un traitement noir & blanc qui permet de travailler les tonalités indépendamment. Les versions n&b sont livrées en "complément" des versions couleur. (voir aussi l'article : Photo, noir & blanc ou couleur ?).

Données exif (variables) : 1/160e - f/8.0 - ISO50. Puissance flash cobra 100%.

Merci aux équipes de Cardem.


Leave a comment