Démolition Sanatorium Saint Hilaire


Le Sanatorium des étudiants de France ou Centre médico-universitaire Daniel-Douady (CMUDD) à été ouvert en 1933. Sa fermeture définitive à été actée en 2008 avec pour cause principale les risques d'avalanches et de chutes de rochers. Les bâtiments ont alors rapidement été prit d'assaut et pillés pour ses métaux (cuivre) et autres matériaux.

Et si le temps à fait son œuvre, les curieux, amateurs de sensations fortes et autres jeux de rôle, de paint-ball, les graffeurs ou "urbexeurs" en tout genre, ont aussi largement contribué à la destruction sans états d'âme de ces lieux pourtant chargés d'histoire...

Suite au désamiantage et au curage, j'ai pu réaliser, courant aout 2018, une première commande reportage photo sur sa démolition. Les 2 prochains reportages se dérouleront courant septembre et octobre 2018... à suivre.

-< Extrait >-


Comments (2)

  1. virginie kolytcheff

    Merci Samuel pour ces photos!
    Ce lieu était aussi chargé de souffrances. D’interrogations sur le lendemain, sur la reéducation possible ou pas.
    Les visites de copains à la cafétaria ou les ballades dans les grands couloirs, s’entrechoquaient avec la beauté du paysage extérieur à ce lieu, donnant vue sur la chaine de Belledonne. C’était d’un tel contraste, qu’il fallait s’accrocher pour y monter et essayer d’apporter de l’espoir et de la joie !

    Répondre
    • Samstudio

      Merci à toi pour ton témoignage Virginie,
      En effet, beaucoup de gens de la région et au delà ont, un jour ou l’autre, été en « lien » avec ce lieu… Pour ma part c’était un reportage assez impressionnant. J’ai ressenti le lieu et son histoire non sans une certaine amertume et perplexité devant son état et ses stigmates. Une des conséquences du manque d’éducation et de l’ignorance sans doutes… :/

      Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.